Cohabit’AGE : une maison intergénérationnelle

, par Ekkehart Schmidt
















L’ASBL Cohabit’AGE, fondée au Luxembourg en 2014, œuvre en faveur du logement intergénérationnel. L’objectif de ce projet est de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des seniors et des jeunes tout en renforçant la solidarité qui peut exister entre ces deux générations. L’association se donne également pour mission de faciliter l’intégration des ressortissants des pays tiers par le biais de l’habitat partagé intergénérationnel.

L’échange, le partage, la mutualisation et la transmission des savoirs sont les principaux vecteurs de l’association : proposer une chambre est un moyen pour le senior de bénéficier d’une présence agréable, de conserver ses repères et de rester aussi longtemps que possible à son domicile. De même, loger chez un senior permet des temps de partage et de convivialité, en plus d’un toit à moindre coût pour les jeunes.

« Le logement intergénérationnel est une solution permettant à un jeune, quel que soient ses origines sociales ou géographiques, de rencontrer une personne âgée, de s’entraider en vivant sous le même toit », explique Moussa Seck, directeur de la structure luxembourgeoise, dont le siège est situé à Esch-sur-Alzette. Il souligne l’effet multiplicateur du projet, qui permet non seulement la création de
lien social mais également la création d’emploi à
travers les services diversifiés qu’il engendre.

L’association développe depuis 2008 le logement inter-générations en Lorraine à la frontière luxembourgeoise. A l’époque, l’association s’appelait encore « Un toit 2 Générations Lorraine ». Un projet porté par des promoteurs sociaux issus de milieux professionnels différents, qui ont voulu se constituer en association afin d’analyser et de comprendre le phénomène d’isolement et de solitude des personnes âgées ainsi que la pénurie de logements pour les jeunes, et d’y apporter des solutions adaptées.

Le point d’orgue de cette réflexion a été la canicule de 2003 (15 000 morts), révélatrice pour certains de l’isolement voire de l’abandon des personnes âgées. Alors que dans le même temps, la précarité et la difficulté des jeunes en matière de logement dans les grandes villes restent une problématique majeure.

Répondant en 2013 à un appel à projet lancé par 1,2,3 Go Social, structure accompagnant les porteurs de projet d’entreprise à dimension sociale et solidaire au Grand-Duché, l’association a été désignée lauréate du concours sous le nom de Cohabit’AGE.

Entre 2008 et 2015, l’association a permis la cohabitation de 290 binômes en Lorraine. Son ambition est de parvenir à créer le même dynamisme solidaire inter-générations au Luxembourg, en participant à la création d’une centaine de binômes d’ici 2018.

En effet, ces formes de logements solidaires étaient jusque là inexplorées au Grand duché. Ainsi, l’association a la volonté de promouvoir, à coté de son offre traditionnelle de logement intergénérationnel, son nouveau concept dénommé Habitsol®

Promouvoir le patrimoine socialement responsable à travers le dispositif du démembrement de propriété

Le concept avancé ici est celui du démembrement temporaire de propriété. En effet, la pleine propriété d’un bien immobilier se compose de la nue-propriété d’une part, et de l’usufruit d’autre part. Notre proposition de valeur est de développer l’achat temporaire d’usufruit en payant au nu-propriétaire un montant déterminé à l’avance. A la fin du contrat, le nu-propriétaire peut reprendre la pleine propriété de son bien en sus des travaux de réhabilitation.

Dans ce cas, le nu-propriétaire donne à l’association le droit d’utiliser le bien à réhabiliter sur une durée limitée pour y organiser une forme d’habitat intergénérationnel. Cette activité permettra à l’association de disposer et de gérer par ses propres moyens des biens sous contrat d’usufruit, afin de pouvoir développer une forme de colocation intergénérationnelle et loger à moindre coût des populations à revenus modestes.

Outre l’intérêt de l’expérimentation préalable à la généralisation de ce modèle, ce positionnement marque la volonté de l’association d’inscrire sa démarche dans une vision de promotion de modèles de maisons intergénérationnelles innovantes, intégrant du lien social et de la solidarité entre les générations. Ce dispositif est clairement proposé aux personnes ayant une fibre philanthropique.

Programme Habitsol® : 1ère maison intergénérationnelle à Vianden

Une maison intergénérationnelle située à Vianden (photo) sera réhabilitée courant 2017 afin d’accueillir plusieurs studios et appartements indépendants. Des salles communes seront mises à disposition pour faciliter l’entraide générationnelle.

Pour les besoins de ce projet, l’asbl a reçu un crédit d’investissement de la part d’etika et de la BCEE. L’investissement total du projet s’élève à 506 100 euros, la participation etika est de 162 000 euros. La durée du prêt est de 20 ans.

Le 19 septembre 2017 de travail de l’asbl a été recompensé par le prix etika. Lire plus ici

Contact/ siège : Cohabit’’AGE,
10, rue de l’Eglise,
L-4106 Esch sur Alzette,
tél. 287 743 98 et 691 116 715,
contact@cohabit-age.lu,
site web

Article du 10 janvier 2017, dernière actualisation le 21 septembre 2017