Des monnaies primitives au Beki, ou comment les monnaies communautaires participent à la recréation du lien social

, par Jean-Sébastien Zippert

etika - Initiativ fir Alternativ Finanzéierung asbl en partenariat avec De Kär asbl vous invitent à une conférence :

Des monnaies primitives au Beki, ou comment les monnaies communautaires participent à la recréation du lien social


Conférence de Jean-Michel Servet, chercheur à l’Institut des hautes études internationales et du développement à Genève

Jeudi 16 mai à 18h30 à l’auditorium du Cercle Cité, Place d’Armes à Luxembourg (cf plan d’accès)

En ces temps de grande incertitude économique où la confiance dans les monnaies traditionnelles est remise en cause, l’émergence des monnaies complémentaires est une réalité dans de nombreux pays : c’est ainsi qu’a été lancé en janvier dernier le Beki, première initiative de ce type sur le territoire luxembourgeois.

Reprenant des travaux qu’il a menés des années 1970 jusqu’à nos jours, Jean-Michel Servet interroge la nature de la monnaie comme lien et pose notamment la question de l’inaliénabilité de richesses communes et du partage ainsi que celle des limites de la figure du don pour comprendre la réciprocité. En utilisant les grilles de lectures combinées de l’économie et de l’anthropologie, il donne des perspectives aux monnaies complémentaires pour apporter une réponse théorique et pratique à la crise.

La conférence de Jean-Michel Servet sera précédée par une intervention de Max Hilbert , coordinateur pour le Beki.

La soirée se conclura par une séance de dédicaces du livre de Jean-Michel Servet Les Monnaies du lien et un vin d’honneur offert par etika et NATURATA.

Entrée libre