La construction durable et la coopération internationale récompensées par etika

, par Ekkehart Schmidt-Fink

L’entreprise de construction Marco Rollinger et l’ONG Frères des Hommes Luxembourg ont reçu le 6 février le prix etika 2011 de 2.000 euros chacun pour leurs réalisations particulièrement innovantes dans le domaine de la construction écologique et de la coopération internationale. L’entreprise de coursiers en vélo Ecocity et l’association Center for Ecological Learning in Luxembourg ont également reçu un prix. Le Ministre Romain Schneider a remis les prix aux quatre lauréats lundi dans le Musée de la banque.

Photo : De gauche à droite : Katie Fox (CELL), Marco Rollinger (M. Rollinger), Guy Rosseljong (membre du directorat de la BCEE), Elisabeth Voyeux (Frères des hommes asbl), Jeremie Charlet (Ecocity), le ministre de l’économie sociale et solidaire, Romain Schneider, Jean Kieffer et Ekkehart Schmidt-Fink (etika)

Remise des prix etika 2011

Etika a remis pour la deuxième année consécutive ses prix pour récompenser deux projets d’organisations luxembourgeoises se distinguant par leur innovation et leur plus-value environnementale et/ou sociale, un prix récompensant un projet ayant fait l’objet d’un crédit alternatif octroyé conjointement par etika et la BCEE, l’autre un projet indépendant du mécanisme Epargne Alternative.

Dans la première catégorie, c’est l’entreprise Marco Rollinger qui a été récompensée pour la construction de son nouveau siège social à partir de matériaux de construction et d’isolation naturels et durables.

Dans la catégorie des projets indépendants du mécanisme, c’est l’ONG Frères des Hommes qui a reçu le prix de 2.000 euros pour la création d’une laiterie coopérative au Burkina Faso. Ce projet a convaincu le jury de etika pour sa vision holistique prenant en compte les dimensions environnementales, sociales et de coopération internationale - les trois domaines d’investissement de etika. Dès lors que ce projet s’inscrivait dans les cadres de l’agriculture biologique et de l’économie sociale et solidaire il était logique que Romain Schneider, Ministre en charge de ses deux portefeuilles accepte l’invitation de etika pour la remise des prix.

« La qualité des dossiers fut particulièrement élevée cette année » précise Magali Paulus, la présidente de etika « et le choix fut particulièrement ardu pour désigner un lauréat, c’est pourquoi nous avons tenu à récompenser d’une mention spéciale deux autres projets à forte plus-value environnementale : l’entreprise Ecocity qui propose du transport de personnes et de marchandise en triporteur (voir photo en bas) et le Center for Ecological Learning Luxembourg asbl (CELL) qui met en place un projet de maraichage adapté à l’environnement urbain. ».

Etika entend ainsi donner une visibilité à des projets s’inscrivant dans la transition énergétique et mettre en avant des initiatives qui démontrent que des projets à plus-values sociales ou environnementales ont plus que jamais leur place dans du contexte économique des plus incertains.