Comment nous nous finançons

, par Ekkehart Schmidt

Pour couvrir nos frais administratifs généraux et les coûts des mesures de sensibilisation, nous nous sommes financés de 1997 à 2020 - en plus des cotisations annuelles de nos membres - principalement par une part du capital d’épargne versé sur le compte Epargne Alternatif (y compris une dotation initiale en capital de la part de Spuerkeess). Depuis 2021, nous recevons de Spuerkeess une somme forfaitaire de 125 000 euros pour couvrir notre part administrative de la coopération plus 0,1% de la différence entre le capital d’épargne existant et le capital investi. Depuis 2020, nous percevons également une redevance au titre de la coopération avec Bâloise Assurances Luxembourg.