Financement de la transition énergétique : comment sortir du greenwashing ? - Jeu 31 oct à 12h15

, par Jean-Sébastien Zippert

etika, l’ASTM, ATTAC Luxembourg, le CELL, Frères des Hommes Luxembourg, Le Mouvement écologique, SOS FAIM Luxembourg, vous invitent à une conférence-déjeuner :

Financement de la transition énergétique : comment sortir du greenwashing ?

Jeudi 31 octobre 2019 à 12h15 à l’Altrimenti

Lieu : Salle Rheinsheim à l’Altrimenti asbl - 5 avenue Marie-Thérèse, Luxembourg

En présence de Aline Fares et de Lora Verheecke

Si la question des actions concrètes et urgentes à entreprendre contre le dérèglement climatique fait les gros titres de la presse et mobilise les jeunes générations au niveau mondial, la question de leur financement l’est déjà beaucoup moins, sauf pour rappeler que ces actions devront nécessiter des investissements très conséquents, mais comme l’a déclaré Greta Thunberg : " Si nous pouvons sauver les banques, alors nous pouvons sauver le monde".

Le secteur financier, désormais sous la pression de la société civile l’enjoignant de désinvestir dans les énergies fossiles, nous assure que la solution passera par la promotion intensive de produits durables (fonds verts et green bonds) et la place financière de Luxembourg prend également cette direction.

Mais pour Aline Fares comme pour Lora Verheecke, quand bien même toutes les banques et fonds d’investissements se débarrassaient de leurs investissements fossiles, le capitalisme financier continuerait selon les mêmes logiques de recherche de profits à court terme qui ont démontré leur propension à détruire le vivant. Il continuerait également à nourrir une injustice sociale criante et des inégalités de plus en plus insoutenables.

Elle développeront leurs analyses de la situation, des propositions actuellement sur la table, ainsi que leurs propositions. Celles-ci relèvent d’une réforme radicale du système financier, de sa mise sous contrôle de la collectivité, remettant en cause le sacro-saint pouvoir des actionnaires et de la propriété privée - idées récemment promues par Thomas Piketty.

Présentation des oratrices :


Aline Fares est conférencière, auteure et militante dans le secteur de la finance. Ancienne du groupe Dexia à Luxembourg, puis à Bruxelles, où elle a notamment été conseillère auprès du directeur des activités de banque commerciale du groupe,
Aline a rejoint Finance Watch, en 2012, ONG créée un an plus tôt suite à l’appel de plus de 200 parlementaires européen pour la création d’un lobby citoyen spécialisé dans la réglementation financière. Elle a quitté l’ONG fin 2016 après avoir publié une recherche sur la Représentation de l’intérêt général en matière bancaire. Elle a depuis créé une conférence gesticulée (Chroniques d’une ex-banquière) et explore au sein de différents collectifs militants (CADTM, Belfius est à nous) et artistiques (Désensorceler la finance) les moyens d’engager le public sur les enjeux financiers. Elle intervient également comme formatrice et consultante dans des associations.

Lora Verheecke est chercheuse en politique commerciale européenne pour Friends of The Earth Europe. Lora travaille sur les lobbies et les traités commerciaux que Bruxelles négocie pour et avec les grandes entreprises. Elle tient également un blog sur Mediapart.

Pour des raisons d’organisation, il est absolument impératif de s’inscrire par courriel via events@etika.lu avant le 29 octobre en précisant le nombre de personnes qui assisteront à la conférence et celles qui resteront pour le déjeuner. La participation à la conférence et le déjeuner sont offerts par etika.