Financez vos projets durables avec etika

, par Ekkehart Schmidt

Le financement de projets ou d’entreprises ne semble pas très « sexy ». C’est un sujet pour les personnes qui affectionnent particulièrement les chiffres. Financer son projet lorsqu’on ne dispose pas de tout le capital nécessaire est toutefois une étape cruciale.

Etika - une association sans but lucratif fondée en 1996 - a pour objet de promouvoir ces types de financements alternatifs et de réfléchir au développement de l’investissement responsable, ceci pour favoriser l’accès au crédit pour des initiatives qui donnent la priorité à l’utilité sociale et culturelle, à la solidarité internationale, et au soutien de l’écologie au Luxembourg et dans les pays en voie de développement.

Concrètement, etika, en collaboration avec la Spuerkeess, propose depuis 22 ans le compte d’Épargne Alternative, qui permet à l’épargnant de savoir ce que la banque finance avec son argent : Il sait que son épargne est investie, sans risque pour lui, dans des projets ayant une plus-value sociale et écologique. Les projets sont financés par un crédit à taux d’intérêt réduit. Le porteur d’un projet profite ainsi d’un effort de solidarité de la part de l’épargnant qui renonce à 10 points de base par rapport au taux d’intérêt du compte Épargne traditionnel.

Depuis 1997 etika et la Spuerkeess ont octroyé plus de 200 crédits et lignes de crédits à taux réduit entre autres pour une société plus humaine, en investissant plus de 10 millions d’euros en 20 projets opérant dans le secteur de la santé et des affaires sociales. Pour une agriculture plus durable, les partenaires ont accordé un montant de presque 20 millions d’euros pour financer plus de 50 projets dans le secteur de l’agriculture biologique (fermes, magasins, entreprises de transformation et restaurants). Très important est aussi le financement du secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique : 33 millions d’euros sont actuellement investis dans 65 projets d’installations photovoltaïques, d’artisans biologiques, de maisons construites avec des matériaux écologiques, de maisons passives, de bus hybrides, de moulins à eau, de parcs éoliens, d’entreprises innovantes dans le domaine écologique, comme AMA MUNDU Technologies qui a mis au point un processus de traitement des eaux usées à haute efficience énergétique, etc.

En plus de la bonification d’intérêt, etika fait de la publicité gratuite pour le preneur de crédit sur son site, par communiqué de presse et sur ses réseaux sociaux : c’est un atout pour de jeunes entreprises.

Agir contre les dérives de l’économie marchande privilégiant le profit à court terme, soutenir la transition énergétique, aider les start-ups vertes en même temps que des projets de réinsertion de chômeurs est – évidemment – un travail pour le bien commun très motivant, même s’il n’est pas très visible. Au-delà de son travail avec la Spuerkeess, etika poursuit aussi l’objectif de sensibiliser à des questions éthiques dans le monde de la finance en promouvant des activités ayant un fort impact médiatique.

Article du 13 juin 2019