L’économie circulaire et sociale récompensée

, von Ekkehart Schmidt

















Pour la 10ème année consécutive l’association etika a récompensé des initiatives luxembourgeoises à la fois innovantes dans le domaine de la plus-value sociale et environnementale. Comme chaque année, etika a récompensé deux lauréats en deux catégories. La première catégorie récompense une association qui a fait l’objet d’un crédit bancaire de Spuerkeess accompagné d’une bonification d’intérêts de etika et la deuxième catégorie des projets indépendants. Les prix d’une valeur de 2000 euros ont été remis par la Ministre de la Protection des consommateurs, Paulette Lenert. Le directeur général de la Spuerkeess, Françoise Thoma était également présente à cette remise de prix.

Dans la catégorie des « crédit alternatif », au Projet Sleeves Up de l’asbl Touchpoints qui a pour objet de soutenir les nouveaux arrivants au Luxembourg pour convertir leurs talents en un moyen d’auto-emploi par le biais de formations, d’un mentorat individualisé et d’un suivi personnalisé.

Dans la catégorie « projet indépendant », le prix a été remis à l’asbl Benu Villages qui développe depuis plus d’un an des activités liées à l’économie circulaire dont un atelier de sérigraphie et un restaurant. Benu Villages est également impliqué dans l’économie solidaire dans la mesure où elle accueille des jeunes en situation de décrochage scolaire pour leur donner une formation.

Une mention spéciale d’une valeur de 500 euros a également été remise dans la catégorie « projet indépendant » a été attribuée à la jeune coopérative AlterCoop qui a pour objet la favoriser les circuits courts de vente de produits issue de productions locales et biologiques, et ou les coopérateurs ne seront pas des simples consommateurs puisqu’ils seront engagés par du temps de travail bénévole dans la coopérative.

La présidente de l’association Magali Paulus a déclaré « Nous sommes fiers de soutenir de tels projets qui promeuvent tous une activité économique et de la création de richesse au Luxembourg avec des visées très précise : la promotion d’une véritable économie circulaire avec des circuits courts avec les projets présentés par Benu Villages et AlterCoop et le soutien à l’activité pour les migrants. Le Luxembourg est un pays qui doit réorienter son économie vers des activités durables et inclusives et nous espérons que la modeste contribution de notre prix permettra de faire avancer les choses ».

Françoise Thoma se montrait « fasciné par la variété des projets soutenus les derniers années » par le mécanisme compte Epargne Alternative, « signe de la créativité et du bon esprit des entrepreneurs ». Et Magali Paulus ajoutait qu’en ces temps troublés il faut de la positivité et le courage pour lesquels les trois projets font bon exemple.