BIO-OVO dynamise le marché d’oeufs bio

, par Stéphanie Majerus

















Comme la productions d’œufs bio du Luxembourg n’atteint même que 40 % de la demande du pays, il reste important d’investir dans des poulaillers, ainsi que dans l’infrastructure de transformation et distribution. La production locale d’œufs est aussi essentielle pour la diversification de l’agriculture biologique du Luxembourg et pour éviter des importations, qui provoquent plus d’émissions de CO2.

Le 26. Avril 2012 BIO-OVO SA, une entreprise spécialisée dans les emballages et la commercialisation d’œufs bio à vue le jour. Plus précisément il s’agit de l’ancienne Houtmann-Odem s.à.r.l. qui a été modernisée et constitue aujourd’hui une société anonyme dont les actionnaires sont le producteurs d’œufs bio de la région, „Oikopolis Participations SA“, „Die Biohennen AG“, les employés ainsi que Jos et Marie-Garbielle Houtmann-Odem. L’ancien directeur Jos Houtmann est désormais président du conseil administration. Cette structure permet à des nouveaux producteurs de faciliter entrée dans la production d’œufs.

Ainsi en 2017 deux producteurs bio de la Wallonie, deux de la Rhénanie et sept fournisseurs d’œuf bio luxembourgeois ont rejoint BIO-OVO avec des participations. BIO-OVO se considère comme une entreprise qui s’engage dans la grand région mais qui compte surtout à dynamiser le marché et l’offre d’œufs du Luxembourg.

Comme communauté des producteurs d’œufs bio BIO-OVO regroupe les producteurs luxembourgeois suivants : André Dormans (à Fischbach), Jemming (à Kahler), Mario Kleer (à Everlange), Miller-Mariany (à Bastendorf), Matge-Stoltz (à Dondelange), Christian Mathieu (à Derenbach) et Christian Wilhelm (à Capellen). Les derniers trois étant aussi des partenaires d’etika et la BCEE.

Parmi leurs critères d’élevage on peut souligner :

  • Aliment 100 % biologique (95 % pour la norme UE) ;
  • Élevage respectueux des besoins des animaux ;
  • Application des normes d’élevage biologique, allant au-delà de celles definies par la règlementation européenne ;
  • Jardins d’hiver ;
  • Promoton et respect d’une production et d’un commerce durable et équitable.

En décembre 2013 BIO-OVO a obtenu un crédit d’investissement à taux réduit de la BCEE et d’etika au montant de 250.000 euros (durée : 10 ans) pour l’achat d’une machine d’emballages. Elle remplace une machine vieille de 16 ans, qui faute de pièce de rechange n’a plus pu assurer un bon fonctionnement. La nouvelle machine de la marque STAALKAT est considérablement plus facile à nettoyer et garanti un haut standard hygiénique.

BIO-OVO produits des oeufs de la classe A et B pour la vente au supermarché, mais aussi pour boulangers et transformateurs, des poules de réformes congelées (Bio-Zoppenhong) et des oeufs liquides en unité d’emballage de 1, 5 et 10 kilos.

L’élevage durable

Sous le nom "Romeo & Julia" BIO-OVO s’engage dans l’élevage durable respectueux du coq et de la poule. "La plupart du temps, l’éleveur de volaille doit faire un choix : veut il vendre des œufs ou plutôt des poulets" dit Jos Houtman. "S’il décide de vendre des œufs, les petits poussins mâles ne feront pas long feu. L’astuce, c’est d’élever des poussins non hybrides, c’est à dire des poussins de races anciennes, comme par exemple, les fameuses poules ’Les Bleues’. Même si Madame ’La Bleue’ ne pondra jamais à la vitesse de la lumière et que Monsieur ’La Bleue’ ne deviendra jamais un titan, leurs productions respectives permettent d’entretenir une agriculture durable."

"La poule ’Julia’ pond annuellement 220 oeufs alors qu’une poule hybride pond 320 oeufs ... Le poulet ’Romeo’ prend soin poids en 100 jours alors que le poulet hybride prend son poids en 50 jours", explique Jos Houtman la différence.

Le programme "Romeo & Julia" repose sur quatre acteurs : BIO-OVO, le "Naturhaff" de Christian Mathieu et la société Cooperations, mais aussi sur NATURATA pour la vente des produits. La gamme de produits "Romeo & Julia" comprend les œufs bio frais, ainsi que le poulet bio frais mais aussi découpé et congelé.

Contact  : Jos Houtman, Bio-Ovo S.A., 12 an Uerbech, L-7418 Buschdorf, Tel. 2666113, jos.houtmann@bio-ovo.lu, http://www.bio-ovo.lu/

Article du 17 décembre 2013. Actualisé le 16 mai 2018