Agriculture Biologique

  • Ferme bio de vaches laitières Josy Reitz

    , par Ekkehart Schmidt

    S’il fait beau, on peut voir depuis Lieler, un petit village au dessus de la Vallée de l’Our, l’Allemagne et la Belgique en même temps. Ici, près de Weiswampach, se trouve la ferme Reitz-Kromer, une entreprise familiale qui existe depuis plusieurs générations. Un fils de la famille, Josy Reitz (photo), va désormais se charger de la ferme, qui date déjà des années 30. Mais non plus dans une manière conventionnelle : L’entreprise de ses parents, qui est spécialisée dans la culture de produits agraires, lait et viande, va être convertie en bio. Pour sécuriser la continuation de la ferme en respect des (...)
  • Le nouveau Clees Haff à Steinsel

    , par Ekkehart Schmidt

    Depuis onze ans, Sylvie Clees de Steinsel gère une ferme bio à Steinsel où elle produit des fruits et légumes. Elle les vend aux marchés locaux comme au Knuedler et au Glacis à Luxembourg, mais elle a aussi un stand aux marchés de Diekirch et Ettelbruck. Elle offre plus qu’une cinquantaine de produits, dont la plupart est d’origine régionale. De sa propre production, elle vend des du chou-rave, des oignons, des pommes de terre, du rhubarbe, des salades, mais aussi des radis et herbes comme des framboises, des groseilles vertes, des mirabelles et des pommes qu’elle cultive avec son mari à leur ferme (...)
  • Du lait bio de Bascharage

    , par Stéphanie Majerus

    Les premières machines pour conditionner du lait sont déjà installées à Bascharage et dès le 1 janvier 2016 les fermiers luxembourgeois pourront livrer leur lait à la nouvelle laiterie de BIOG. La laitière BIOG garantie un prix raisonnable de 0,50€ le litre pour les producteurs bio – en comparaison : un fermier conventionnel reçoit actuellement seulement 0,30€. La nouvelle société à responsabilité limitée « BIOG-Molkerei » sera gérée par Volker Manz, qui est aussi gérant de BIOG. Ce prix de 0,50€ est un compromis entre producteurs et la nouvelle s.à.r.l. Dans un premier temps la laiterie engagera 3 salariés. (...)
  • Les paniers de Sandrine

    , par Stéphanie Majerus

    „Je suis très satisfaite du fait de pratiquer la vente directe ici à la ferme. Cela m’apporte énormément. J’aime le contact direct avec les gens, de pouvoir les conseiller et de leur faire découvrir d’autres saveurs. Et surtout cela me permet de décider quels légumes et fruits je vais installer au jardin chaque année », explique la maraichère Sandrine Pingeon de Munsbach. Produire indépendamment et mieux conseiller n’ont cependant pas les seuls avantages. « Personne ne me dicte mes prix – car je ne travaille pas pour un grossiste ou la grande distribution. De plus, je peux informer mes clients des (...)
  • Matgé-Stolz : Une nouvelle ferme bio à Dondelange

    , par Stéphanie Majerus

    Seulement 40% de la demande d’oeufs bio est satisfaite au Luxembourg. Dans l’idyllique vallée de l’Äisch il y aura cependant dès cet automne un poulailler luxembourgeois de plus. La couple fermier Matgé-Stoltz de Dondelange se trouve depuis fin 2013 dans le processus de reconversion à l’agriculture bio et commencera sa production d’œuf bio fin octobre. « Les 3000 poules pondeuses auront à côté de leur étable une surface de 1,2 ha en plein air », explique le couple. Jadis les poules domestiques vivaient dans la forêt cachaient dans les arbres devant des prédateurs. « Pour imiter cet habitat on a (...)
  • Ferme bio Roland Scharll

    , par Ekkehart Schmidt

    De plus en plus prisé par les consommateurs, le bio peine à se faire une place dans la production agricole. Actuellement le Luxembourg dénombre 119 exploitants agricoles biologiques qui exercent leurs activités sur une superficie agricole de 4.200 hectares, parmi eux 16 apiculteurs, 16 maraîchers, 11 viticulteurs et 8 fruiticulteurs (chiffres de 2014). Ces chiffres sont continuellement en hausse - 2009 on ne comptait que 88 exploitants - et témoignent d’une évolution positive qui est à l’œuvre dans le domaine de l’agriculture biologique. Néanmoins, l’offre de produits biologiques luxembourgeois ne (...)
  • Un poulailler mobile pour le Naturhaff

    , par Ekkehart Schmidt

    Le Naturhaff est une exploitation agricole familiale à Derenbach dans les Ardennes Luxembourgeoises. En 2006 Christian Mathieu et sa femme ont converti l’exploitation en agriculture biologique et en 2009, ils ont débuté la commercialisation directe des produits. On a choisi la vente directe dans le but de mettre en place un commerce équitable régional. C’est à dire, des produits de qualité et des prix raisonnés pour le consommateur et le producteur. Il y a 4 points de livraison possibles : Retrait à la ferme, dans la boutique Karblummm (Mersch), la boutique Nature Element (Howald) ou chez les (...)
  • Ouverture du NATURATA au Wandhaff

    , par Ekkehart Schmidt

    Le 7 février 2014 un nouveau supermarché bio NATURATA a démarré ses activités au bord du terrain de la ferme bio Meyers-Weis au Wandhaff. La construction de ce bâtiment en bois avait été financé par un crédit de etika et la BCEE (voir plus d’infos ici.) Il y a deux extras qu’il faut souligner : Avec la construction les maîtres d’ouvrages montrent qu’on peut être très conséquent en construisant en bois. L’autre extra : Apparenté aux marchés des fermes de Jos Schanck et Tom Kass les clients peuvent visiter la ferme, ce qui est particulièrement intéressant car la production d’œufs bio ici est réputée pour (...)
  • Un supermarché bio au Wandhaff

    , par Ekkehart Schmidt

    La ferme Meyers-Weis respecte depuis 1988 les règles de l’agriculture biodynamique avec élevage de boeufs limousins, de poules et la production de céréales. A l’époque leur ferme – qui donnait nom au village voisin – était isolée se situait au croisement de la route d’Arlon et la route liant Koerich à Garnich. Dans les années 1990 ce croisement a été déplacé 100 m vers le sud où se trouve aujourd’hui un grand rond-point. À côté se trouve maintenant un parc industriel du même nom et un grand supermarché Cactus à l’autre côté de la route liant Capellen à Steinfort. Ce n’est plus bucolique autour de ce (...)
  • Kass Haff

    , par Ekkehart Schmidt

    En octobre 2011, l’agriculteur biodynamique Tom Kass a obtenu un crédit d’investissement de 2.000.000 euros sur une durée de 25 ans pour la construction d’un complexe biodynamique à Mersch. Le projet est de loin le plus important du secteur depuis plusieurs années. Lecture Etika Bio Haff Tom Kass par etika Luxembourg https://youtu.be/iBISpoMVupo En construisant une nouvelle ferme en dehors du village, remplaçant l’ancienne ferme coincée dans l’étroitesse du vieux village, le couple Tom Kass et Anja Staudenmayer s’engage dans un vrai projet de vie : Il ne s’agit pas (...)

Localisation géographique des projets de cette rubrique