Nouvelle ligne de crédit pour IBLA

, par Ekkehart Schmidt

Deutsche Version















L’Institut fir Biologësch Landwirtschaft an Agrarkultur (IBLA) asbl est aujourd’hui l’unique institution proposant du conseil, s’engageant dans la recherche et la réalisation de projet, et fournissant une documentation spécifique à l’agriculture biologique luxembourgeoise.

Au Luxembourg, il existait en 2008 deux asbl de fermiers biologiques : la Verenegung für biologischen Landbau Luxemburg (responsable du bioLABEL) et le Verain fir biologesch dynamesch Landwirtschaft (label DEMETER).

Ensemble, les deux associations avaient créé la Beratungsstelle für biologische und bio-dynamische Landwirtschaft, un centre de consultation pour l’agriculture bio. Le centre était sous la « tutelle » d’une société de fait créée entre les deux associations. En 2008, les deux associations ont créé une plateforme pour la promotion de la recherche en agriculture bio : l’IBLA. « En 2009, nous avons dissout la société de fait et transféré la Beratungsstelle sous la tutelle de l’IBLA », explique Claude Felten de l’IBLA.

Depuis, l’IBLA est devenu l’unique institut de recherche dédié au secteur de l’agriculture biologique au Luxembourg. Il couvre deux domaines d’activités : le conseil et la recherche / développement. L’IBLA réalise des projets de recherche et de communication en étroite collaboration avec les agriculteurs.

Par exemple, l’IBLA et l’Institut vini-viticole de Remich collaborent afin de proposer un service offrant des conseils en matière de viticulture biologique. L’objectif de ce service installé début 2012 est de fournir aux viticulteurs les conseils adéquats pour mener à bien la transition vers une production écologique.

« Nous fournissons principalement des conseils à des exploitations agricoles biologiques, mais aussi à des fermes conventionnelles qui envisagent de se convertir à l’agriculture biologique. Nous les accompagnons lorsqu’elles décident de franchir le pas », explique la directrice de l’IBLA, Dr. Stéphanie Zimmer.

« Concernant la recherche, nous nous concentrons sur l’agriculture biologique, mais traitons également des sujets d’actualité. Nous menons par exemple des recherches sur le type de blé panifiable qui donne non seulement le meilleur rendement, mais aussi le meilleur résultat à la cuisson.

En outre, nous procédons à des évaluations de l’agriculture luxembourgeoise, et ce à quatre niveaux : économique, écologique, social et entrepreneurial. Parmi nos autres centres d’intérêt, je peux citer les légumineuses, c’est-à-dire les pois, les haricots et le soja. Actuellement, nous menons plusieurs projets portant sur l’autosuffisance en protéines, afin de réduire les importations de soja grâce, entre autres, à l’implantation de cette légumineuse au Luxembourg. »

Après avoir obtenu une ligne de crédit, un crédit pont et un crédit d’investissement il y a quelques années, l’IBLA a reçu une nouvelle ligne de crédit en novembre 2019 pour les besoins de ses projets.

Contact : IBLA, Stéphanie Zimmer, op der Schanz, L-6125 Altrier, sekretariat@ibla.lu, tél : 26 15 13 - 88, info@ibla.lu, site web : www.ibla.lu

Photos : Nikos Zompolas, dans le cadre du concours etikamera 2018

Article du 25 février 2020, actualisé le 13 mars 2020