Activités culturelles

  • Les phénomènes migratoires : l’objet d’étude du CDMH

    , par Stéphanie Majerus

    L’actuelle crise des réfugiés a fini par asseoir la notorité du Centre de Documentation sur les Migrations Humaines (CDMH) comme lieu incontournable de sensibilisation aux questions liées à la migration. Le centre est géré par une ASBL du même nom, fondée en 1993. Installé à la « Gare-Usines » au quartier « Italie » de Dudelange, le CDMH a pour objet l’étude et la médiation de l’histoire des phénomènes migratoires (émigration et immigration) au Luxembourg et dans la grande région. Pour atteindre cet objectif, le CDMH s’investit de diverses manières : Il s’est engagé dans la collecte et la sauvegarde (...)
  • TOTAL THEATRE

    , par Ekkehart Schmidt

    La mobilité de part et d’autre des frontières est vécue au quotidien dans les domaines économiques, touristiques, de l’emploi et de l’habitat. Le théâtre doit profiter de cette dynamique et mettre en valeur l‘immense potentiel créatif particulier à la Grande Région - c’est l’idée derrière un projet ambitieux pour lequel se sont réuni sept théâtres de la Grande Région : TOTAL THEATRE. En marge des centres culturels tels que Paris ou Berlin, ces théâtres partagent la même expérience des frontières et entendent inscrire le théâtre au centre de la Grande Région. Avec TOTAL THEATRE "nous choisissons d‘ouvrir la (...)
  • Journal woxx

    , par Jean-Sébastien Zippert

    « Un journal de plus ? », c’était le titre de l’édito du numéro zéro du GréngeSpoun, l’ancêtre du woxx, en octobre 1988. Déjà à l’époque, la question de l’utilité d’une multiplicité de journaux se posait, surtout dans la mesure où ils se ressemblaient à maints égards. Et ce qui, pour la plupart d’entre eux, constituait le principal facteur de différenciation représentait en même temps un défaut commun : leur connivence avec un des partis politiques, à un point difficile à imaginer aujourd’hui. L’hebdomadaire woxx est devenu un des rares journaux à donner la parole à des personnes et à des groupes sociaux qui (...)
  • Alter Echos asbl - Radio ARA

    , par Jean-Sébastien Zippert

    Alter Echos a pour objet la mise en place, l’animation et l’exploitation d’une radio associative (radio Ara ) qui existe depuis 1992 au Luxembourg. Radio ARA s’adresse à tout type de public, y compris à des personnes généralement négligées par les autres radios comme les SDF ou les prisonniers. Une des émissions les plus connus est "Graffiti" : un programme pour jeunes diffusées sur Radio Ara. Ici tous les jeunes âgés entre 12 et 26 ans ont l’opportunité de réaliser leur propre émission radio. Chez Graffiti les jeunes ont la possibilité de diffuser la musique qu’ils aiment, créer des reportages, (...)

Localisation géographique des projets de cette rubrique